Le mois d’Octobre de l’Agence // Newsletter#9

ARTISTES

---

M.A.N // distille une parole libre et violente qu’elle enrobe tout en douceur dans une « dark pop ». La jeune artiste franco-américaine Marina Anne Nolles, sous le pseudonyme M.A.N, livre un premier E.P voluptueux, en collaboration avec le compositeur Étienne Zénone. Une pop sombre en 5 titres qui vous transporte dans un univers cinématographique.

La presse en parle !

« Son EP nous délivre une pop moderne et douce grandement influencée par la folk. Un mélange qui devient intéressant lorsque la femme, M.A.N., passe derrière le micro pour déposer sa voix suave […] » Vibration Clandestine

« M.A.N a tout d’une grande ! » P.A. La Dépêche

« Une guitare fantomatique (Etienne Zénone), une voix envoûtante (Marina Anne Nolles), un saxophone baryton et des sons électro (Romain Roux), sont les ingrédients de la potion magique que délivre M.A.N sur scène. » Bernie Shoot

« On apprécie la voix gracieuse et sensuelle, posée à merveille sur les phrasés de guitare, le tout très bien agrémenté de l’electro touch de Romain. » F.L. Le Minervois

M.A.N sur la playlist #rythmeztoulouse by Opus Musiques

Téléchargez l’EP Busy Man’s World sur toutes plateformes : Deezer, iTunes, AmazonMusic, Spotify, BandCamp…

Actualités M.A.N :

# 08/11/17: M.A.N, Première partie de The NoFace, Connexion Live, Toulouse (31)

# 09/11/17: M.A.N, Première partie de The NoFace, Iboat, Bordeaux (33)

# 25/22/17: M.A.N, Théâtre de l’Oulle, Avignon (84)

Cliquez ici pour retrouver toutes les infos, concerts, vidéos de M.A.N

---

CRÉATION

---

BARTOK EN PÉRIGORD // Depuis quelques années, avec une petite pointe d’humour, Sylvain Roux se pose la question suivante : « Qu’aurait composé Bartók, s’il avait fait ses collectages de musique populaire en Périgord? » Passionné par les musiques traditionnelles et les musiques improvisées, il souhaitait prendre le temps de mener un travail de fond à partir, notamment, des magnifiques mélodies traditionnelles occitanes du Périgord, collectées et publiées, en 1902, par les abbés Casse et Chaminade. Se sentant proche de l’esprit de Béla Bartók, ce nouveau quatuor propose une réécriture de ces mélodies en abordant une réflexion sur la modalité, l’amodalité, la polymodalité, les rythmes traditionnels de danse, la polyrythmie etc., ceci dans une démarche propre à une musique contemporaine dans laquelle l’improvisation apporte un souffle vivace et actuel.

Résidence de création du 24 au 28 octobre à L’insoliste (24) et du 30 octobre au 03 novembre au Théâtre Molière (OARA) à Bordeaux

Représentations publiques:

# 29/10/17: Eglise de Puyguilhem (24), 17h00

# 01/11/17: Théâtre Molière, Bordeaux (33), 18h30 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *